NATHALIE ANTOINETTE




P. Stamile 2006 -
TET - persistant - Fleur 17.50 cm - Ht. 68 cm



La "révolutions américaine" sévit donc depuis près de trois décennies durant lesquelles d’éminents professionnels et amateurs avertis n’ont cessé d’hybrider méthodiquement ces plantes au potentiel génétique si longtemps insoupçonné.

Extrait de: Hémérocales : des hybrides modernes faciles à vivre


Je ne puis ici décrire toutes ces créations. Mon site Internet reprend près de 450 obtentions de ces 5 dernières années choisies chez des hybrideurs américains les plus réputés. Des liens vous guideront vers leur site. Autant de portes ouvertes sur le rêve…

Certes, toutes ces plantes ont un prix, qui est le prix de l’obstination, de la rareté et de l’unique. Certaines d’entre elles sont très prisées pour l’hybridation tant pour leurs graines que pour leur pollen.

Extrait de: FLORIDE : au paradis des hémérocalles

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

Multiplication des plantes aquatiques (JDA n°6/2000)

**Le désir de multiplier les plantes est propre à tout amateur de jardin, que ce soit pour (...)

voir extrait

(JDA n°42/2007)

L’hybridation de cette plante aquatique a quelque chose de problématique lié sans doute à son (...)

voir extrait

(JDA n°47/2009)

Ces Hemerocallis middendorfii, lilioaspodelus, citrina, fulva, florepleno ou autre ’Franz Hals (...)

voir extrait