SPACE ODDITY




P. Detienne 2011 - TET - semi-persistant - Fleur 18 cm - Ht. 68 cm



Certes, volontaires il fallait qu’elles le soient, car sans soins particuliers, sans apport d’engrais, sans traitement quelconque, elles réapparaissaient tous les ans. Ne dénigrons pas ces ancêtres qui sont à la base des hybrides modernes mais boudons les irrémédiablement.

Extrait de: Hémérocales : des hybrides modernes faciles à vivre


Pour illustrer cet article, j’ai choisi de vous montrer quelques nouveautés parmi celles que je préfère et qui ornent déjà mon jardin.

Des photos inédites de ’seedlings’ (semis) parmi les centaines prises dans les pépinières les plus réputées de Floride lors de mon séjour en 2007 vous sont dévoilées.

Peut être un jour ces ’seedlings’ seront-ils nommés et proposés à la vente ? Serviront-ils de géniteurs à des générations futures ou finiront-ils au bac à compost ? Ce serait cependant une bien triste fin pour de si jolies plantes !

Extrait de: FLORIDE : au paradis des hémérocalles

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

Les nénuphars d’exception (DJA n°9/2000)

**Développés par Joseph LATOUR-MARLIAC vers les années 1900 des nénuphars dérivés de Nymphaea Alba (...)

voir extrait

(JDA n°42/2007)

L’hybridation de cette plante aquatique a quelque chose de problématique lié sans doute à son (...)

voir extrait

Multiplication des plantes aquatiques (JDA n°6/2000)

**Le désir de multiplier les plantes est propre à tout amateur de jardin, que ce soit pour (...)

voir extrait