m. Culture




Ce carré d’hémérocalles vient d’être planté. Les feuilles sont raccourcies pour stimuler la reprise. Ici, ce sont des hybridations issues de formes "spider" (araignées). Les diploïdes et les tétraploïdes sont plantées dans des parcs distincts afin de mieux suivre leur évolution.


Ces Hemerocallis middendorfii, lilioaspodelus, citrina, fulva, florepleno ou autre ’Franz Hals qui en deux à trois semaines tout au plus épuisaient leur stock limité de boutons floraux au début de l’été.

Extrait de: Hémérocales : des hybrides modernes faciles à vivre

Le désir de multiplier les plantes est propre à tout amateur de jardin, que ce soit pour accroître sa collection personnelle ou pour faire plaisir à des amis/ La méthode conseillée pour les plantes aquatiques n’est pas compliquée et ressemble assez à celle préconisée pour les plantes vivaces terrestres.

Extrait de: article 3 - ’MULTIPLICATION DES PLANTES AQUATIQUES’

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

(JDA n° 14/2002)

Avec le retour du printemps et les premiers beaux jours,le jardin tout entier semble (...)

voir extrait

(JDA n°43/2008)

Les diversités de couleurs, de formes et d’aspect font de ces plantes un cas presque unique dans (...)

voir extrait

(JDA n°42/2007)

L’hybridation de cette plante aquatique a quelque chose de problématique lié sans doute à son (...)

voir extrait