j. Mise en serre




Les jeunes plantes sont placées en serre pour une période d’environ 45 jours. La température minimum ne doit pas descendre sous 12°C la nuit. Les cultivars se développent rapidement, profitant d’une bonne lumière et d’une température favorable.



Certes, volontaires il fallait qu’elles le soient, car sans soins particuliers, sans apport d’engrais, sans traitement quelconque, elles réapparaissaient tous les ans. Ne dénigrons pas ces ancêtres qui sont à la base des hybrides modernes mais boudons les irrémédiablement.

Extrait de: Hémérocales : des hybrides modernes faciles à vivre


Certes, toutes ces plantes ont un prix, qui est le prix de l’obstination, de la rareté et de l’unique. Certaines d’entre elles sont très prisées pour l’hybridation tant pour leurs graines que pour leur pollen.

Il en est qui sont des valeurs sûres telles ’Gary Colby’ de John Peat (2006 – Canada et Floride) présentée à la vente à $300.00, ’Bridey Greeson’ ou ’Fame’ de Frank Smith (2006 – Floride) à $250.00 chacune !

Extrait de: Hémérocalles Américaines & hybridation ciblée

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

Les nénuphars d’exception (DJA n°9/2000)

**Développés par Joseph LATOUR-MARLIAC vers les années 1900 des nénuphars dérivés de Nymphaea Alba (...)

voir extrait

Photos et texte de Pol Detienne - Editions : Jardins et décors aquatiques

voir extrait

(JDA n°42/2007)

L’hybridation de cette plante aquatique a quelque chose de problématique lié sans doute à son (...)

voir extrait