i. Mise en pots




Vers la fin mars, les jeunes plantes sont mises en pots de 8 cm de diamètre dans un mélange enrichi d’un peu d’engrais à lente diffusion. On en profite pour écarter les sujets malingres et peu vigoureux.


Les diversités de couleurs, de formes et d’aspect font de ces plantes un cas presque unique dans le monde végétal.

Leur caractère remontant, du moins sur les hybrides créés ces quinze dernières années, prodiguent une multitude de fleurs de fin juin à mi-septembre, souvent plus tard lorsque l’on bénéficie d’un été favorable.

Extrait de: Hémérocalles Américaines & hybridation ciblée

La période idéale pour pour opérer est cependant différente. Les plantes vivaces se bouturent de préférence pendant leur repos végétatif jusqu’au réveil printanier alors que les aquatiques sont divisées durant leur croissance, c’est à dire en règle générale de mars à mi-juillet.

Extrait de: article 3 - ’MULTIPLICATION DES PLANTES AQUATIQUES’

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

Le nénuphar Roi des bassins (JDA n°5/2000)

Les nénuphars font partie de la famille des Nymphéacées et sont répartis dans le monde entier. (...)

voir extrait

(JDA n° 14/2002)

Avec le retour du printemps et les premiers beaux jours,le jardin tout entier semble (...)

voir extrait

Les nénuphars d’exception (DJA n°9/2000)

**Développés par Joseph LATOUR-MARLIAC vers les années 1900 des nénuphars dérivés de Nymphaea Alba (...)

voir extrait