DX-001




Hybride ’spider polypétale’ 5 X 5 mutant à 10 tépales au lieu de 6 ! Issu de nos obtentions de série D, ce sujet est de caractère non stabilisé et n’est présenté qu’à titre de curiosité. NB : chez l’hémérocalle, calice et corolle sont confondus. Il n’y a pas de sépales ou de pétales distincts, on les appelle alors ’tépales’.


Le désir de multiplier les plantes est propre à tout amateur de jardin, que ce soit pour accroître sa collection personnelle ou pour faire plaisir à des amis/ La méthode conseillée pour les plantes aquatiques n’est pas compliquée et ressemble assez à celle préconisée pour les plantes vivaces terrestres.

Extrait de: article 3 - ’MULTIPLICATION DES PLANTES AQUATIQUES’


Certes, toutes ces plantes ont un prix, qui est le prix de l’obstination, de la rareté et de l’unique. Certaines d’entre elles sont très prisées pour l’hybridation tant pour leurs graines que pour leur pollen.

Il en est qui sont des valeurs sûres telles ’Gary Colby’ de John Peat (2006 – Canada et Floride) présentée à la vente à $300.00, ’Bridey Greeson’ ou ’Fame’ de Frank Smith (2006 – Floride) à $250.00 chacune !

Extrait de: Hémérocalles Américaines & hybridation ciblée

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

Photos et texte de Pol Detienne - Editions : Jardins et décors aquatiques

voir extrait

(JDA n° 14/2002)

Avec le retour du printemps et les premiers beaux jours,le jardin tout entier semble (...)

voir extrait

Multiplication des plantes aquatiques (JDA n°6/2000)

**Le désir de multiplier les plantes est propre à tout amateur de jardin, que ce soit pour (...)

voir extrait