CONQUEROR




Obtenteur : LATOUR-MARLIAC 1910.

Fleur 17-20cm, en coupe ; 24-28 pétales larges en forme de cuiller.
Floraison de juin à octobre. Rouge lie de vin, dégradé de rose vers les pétales extérieurs, sépales blancs avec veines roses. Plus foncé l’été.
Feuille 24-28cm, arrondie. Dessus vert foncé, dessous vert brunâtre, bronze jeune.
Immersion de 60 à 100cm. Vigueur moyenne à forte. Convient à tout type de bassin.

Ce nénuphar gagne à être cultivé en situation mi-ombragée (éviter le soleil intense de midi). Ses nuances bordeau foncé prennent alors tout leur éclat.
C’est un des premiers nymphéas que j’ai possédé au début de ma "carrière nénuphars", début des années ’70. Jamais il ne m’a déçu et jamais je ne le mettrai de côté. Il est à l’origine d’une de mes plus belles obtentions personnelles : N.’Purple Queen’ de 1992 enregistrée au Water Gardeners International en Floride. N.’Conqueror’, par sa tonalité dégradée particulière, complète merveilleusement une plantation de nymphéas blancs, roses et rouges.


Les nouvelles variétés de nénuphars sont toutes des hybrides créés par l’intervention de l’homme en fécondant l’ovule d’une variété par le pollen d’une autre.

Extrait de: article 6 ’Le nénuphar Roi des bassins’ (suite 2)

Maurice LAYDECKER (beau fils de M.LATOUR-MARLIAC), aussi passionné, a, quant à lui, développé des hybrides moins vigoureux issus de N. Alba et et N. Tetragona. Ces derniers forment le groupe Laydeckeri et sont plus recherchés pour la décoration des petits bassins ou des zones de plantation moins profondes (-20 à -50cm).

Extrait de: article 4 - ’LES NENUPHARS D’EXCEPTION’


Il est vrai, en citant les paroles d’Amos Perry, que l’on est souvent déçu du résultat d’un croisement ; d’autant plus qu’il faut attendre quatre à cinq ans pour en juger !

J’en ai fait l’expérience personnelle durant près de quinze années, pendant lesquelles, en fait seulement quelques uns de mes hybrides, sortis du lot, sont intéressants et font malgré tout un peu ma fierté.

J’ai voulu par cet article présenter des nénuphars méconnus, ou plutôt encore inconnus par la plupart d’entre-nous. Des plantes créées par des gens passionnés qui ne comptent pas le temps consacré à leur passion. Des nénuphars trop récents pour être déjà commercialisés.

Extrait de: DES NYMPHAEA MODERNES


Le changement climatique aidant, nos hivers moins rigoureux et surtout moins longs ont fait que ces hybrides s’adaptent totalement sous nos conditions de culture. La Belgique, jadis en zone climatique 6a (-21°C à -16°C) est désormais reprise en zone 7a et 7b (littoral) avec une moyenne des températures minimales de -12°C.

Extrait de: Des Nymphaea nouvelle génération

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

Photos et texte de Pol Detienne - Editions : Jardins et décors aquatiques

voir extrait

Le nénuphar roi des bassins (partie 3)(JDA n° 17/2003)

Les nouvelles variétés de nénuphars sont toutes des hybrides créés par l’intervention de l’homme en (...)

voir extrait

(JDA n° 14/2002)

Avec le retour du printemps et les premiers beaux jours,le jardin tout entier semble (...)

voir extrait