BIRD TALK




L. Lambertson 2006 -
TET - semi-persistant - Fleur 16 cm - Ht. 60 cm



Luddy Lambertson de Lake-Helen en Floride développe des lignées de fleurs bleues (le bleu pur n’existant pas…encore) et de forme UFO, transition entre la fleur classique et l’araignée.

Ted Petit de MacIntosh en Floride parvient à créer des fleurs de forme classique mais aux dimensions surprenantes. Voici une dizaine d’années, une fleur de 4 ½" à 5" (11 à 13cm) était habituelle. Ted Petit en obtient maintenant jusqu’à 6 ½ " (16,5 cm) dans des coloris variés, avec des bords larges et très ourlés.

Extrait de: FLORIDE : au paradis des hémérocalles


Comment faire alors pour obtenir une fleur d’un rouge plus marqué, ou une autre avec un bord fortement ourlé et de teinte foncée comme l’œil ou telle autre avec une forme ’spider’ (araignée) de plus de 25cm de diamètre ? Evidemment, ce n’est pas simple. Des années de pratique sont nécessaires pour acquérir ces connaissances indispensables à une hybridation ciblée. Chaque hybrideur a utilisé des parents sélectionnés sur base de critères ou sur leurs critères personnels liés à leur expérience.

Bob Carr d’Ocala en Floride a rédigé des tables de probabilités permettant de comparer la dominance de certains caractères liés à la coloration, à la "force" d’un œil ou d’un bord. Elles facilitent la mise en pratique d’une hybridation guidée visant à l’amélioration ou l’apparition de ces caractères sur des plantes ne les possédant pas. Il a dès lors généré des cultivars ayant souvent un ou plusieurs parents en commun, créant ainsi des lignées propres constamment améliorées. Cet hybrideur a ainsi développé un style qui lui est personnel et reconnu. Tous produisent des formes larges, des ’UFO’s’

Extrait de: Hémérocalles Américaines & hybridation ciblée

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

Les nénuphars d’exception (DJA n°9/2000)

**Développés par Joseph LATOUR-MARLIAC vers les années 1900 des nénuphars dérivés de Nymphaea Alba (...)

voir extrait

(JDA n°43/2008)

Les diversités de couleurs, de formes et d’aspect font de ces plantes un cas presque unique dans (...)

voir extrait

(JDA n°42/2007)

L’hybridation de cette plante aquatique a quelque chose de problématique lié sans doute à son (...)

voir extrait