BEYOND MY DREAMS




B. CARR 2002 -
TET - semi-persistant - Fleur 14 cm - Ht. 58 cm
(photo B. Carr)



La "révolutions américaine" sévit donc depuis près de trois décennies durant lesquelles d’éminents professionnels et amateurs avertis n’ont cessé d’hybrider méthodiquement ces plantes au potentiel génétique si longtemps insoupçonné.

Extrait de: Hémérocales : des hybrides modernes faciles à vivre


Luddy Lambertson de Lake-Helen en Floride développe des lignées de fleurs bleues (le bleu pur n’existant pas…encore) et de forme UFO, transition entre la fleur classique et l’araignée.

Ted Petit de MacIntosh en Floride parvient à créer des fleurs de forme classique mais aux dimensions surprenantes. Voici une dizaine d’années, une fleur de 4 ½" à 5" (11 à 13cm) était habituelle. Ted Petit en obtient maintenant jusqu’à 6 ½ " (16,5 cm) dans des coloris variés, avec des bords larges et très ourlés.

Extrait de: FLORIDE : au paradis des hémérocalles

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

(JDA n°42/2007)

L’hybridation de cette plante aquatique a quelque chose de problématique lié sans doute à son (...)

voir extrait

(JDA n°47/2009)

Ces Hemerocallis middendorfii, lilioaspodelus, citrina, fulva, florepleno ou autre ’Franz Hals (...)

voir extrait

Multiplication des plantes aquatiques (JDA n°6/2000)

**Le désir de multiplier les plantes est propre à tout amateur de jardin, que ce soit pour (...)

voir extrait