b. Les cosses




L’hybridation des fleurs a lieu en juillet et en août. Chaque croisement est répertorié. Date, nom du donneur (père = pollen) et nom du receveur (mère = cosse) sont mentionnés sur l’étiquette. Un registre reprend simultanément toutes les hybridations opérées. Les cosses arrivent à maturité 6 à 8 semaines après la fécondation de la fleur.



La "révolutions américaine" sévit donc depuis près de trois décennies durant lesquelles d’éminents professionnels et amateurs avertis n’ont cessé d’hybrider méthodiquement ces plantes au potentiel génétique si longtemps insoupçonné.

Extrait de: Hémérocales : des hybrides modernes faciles à vivre


Certes, toutes ces plantes ont un prix, qui est le prix de l’obstination, de la rareté et de l’unique. Certaines d’entre elles sont très prisées pour l’hybridation tant pour leurs graines que pour leur pollen.

Il en est qui sont des valeurs sûres telles ’Gary Colby’ de John Peat (2006 – Canada et Floride) présentée à la vente à $300.00, ’Bridey Greeson’ ou ’Fame’ de Frank Smith (2006 – Floride) à $250.00 chacune !

Extrait de: Hémérocalles Américaines & hybridation ciblée

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

(JDA n° 14/2002)

Avec le retour du printemps et les premiers beaux jours,le jardin tout entier semble (...)

voir extrait

(JDA n°43/2008)

Les diversités de couleurs, de formes et d’aspect font de ces plantes un cas presque unique dans (...)

voir extrait

(JDA n°42/2007)

L’hybridation de cette plante aquatique a quelque chose de problématique lié sans doute à son (...)

voir extrait