A-156-4





Les diversités de couleurs, de formes et d’aspect font de ces plantes un cas presque unique dans le monde végétal.

Leur caractère remontant, du moins sur les hybrides créés ces quinze dernières années, prodiguent une multitude de fleurs de fin juin à mi-septembre, souvent plus tard lorsque l’on bénéficie d’un été favorable.

Extrait de: Hémérocalles Américaines & hybridation ciblée

Le désir de multiplier les plantes est propre à tout amateur de jardin, que ce soit pour accroître sa collection personnelle ou pour faire plaisir à des amis/ La méthode conseillée pour les plantes aquatiques n’est pas compliquée et ressemble assez à celle préconisée pour les plantes vivaces terrestres.

Extrait de: article 3 - ’MULTIPLICATION DES PLANTES AQUATIQUES’

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

(JDA n°42/2007)

L’hybridation de cette plante aquatique a quelque chose de problématique lié sans doute à son (...)

voir extrait

Photos et texte de Pol Detienne - Editions : Jardins et décors aquatiques

voir extrait

(JDA n°47/2009)

Ces Hemerocallis middendorfii, lilioaspodelus, citrina, fulva, florepleno ou autre ’Franz Hals (...)

voir extrait